Comment ajouter de la preuve sociale à votre site web

Chaque jour, nous consommons de la preuve sociale sur les réseaux sociaux, les outils de collaboration corporate, les groupes WhatsApp que nous partageons avec de la famille et des amis, ou dans d’autres discussions offline.

La preuve sociale, comme des recommandations de restaurant sur Google ou même les discussions informelles au quotidien, nous permettent de prendre des décisions sur nos manières d’agir. Nous cherchons en les autres des indices sur ce sur quoi nous doutons.

Et ces indices, nous les cherchons particulièrement lorsque nous cherchons à acheter un produit ou un service en ligne. La preuve sociale et les avis clients intégrés aux boutiques en ligne que nous visitons nous aident à comparer les produits entre eux, et à faire notre choix.

Dans cet article, vous découvrirez des exemples de comment intégrer de la preuve sociale à votre site web, grâce à :

  1. Des témoignages et avis clients
  2. Du User Generated Content (UGC) et des campagnes de hashtag
  3. Des feeds Instagram “shoppables”

1. Des témoignages et avis clients

Mettre en avant les logos de vos clients et publier des études de cas est sans doute la manière la plus courante d’intégrer de la preuve sociale à un site web BtoB. Chez Flockler, nous avons la chance de travailler avec des marques que nous adorons, y compris l’un de nos groupes de musique préférés, comme Metallica… et nous adorons le montrer !

Imaginons que vous ayez construit une relation de confiance avec vos clients, et qu’ils soient prêts à commenter sur la manière dont votre produit ou service les aide au quotidien. Dans ce cas-ci, des témoignages clients peuvent accroître significativement vos taux de conversion. Parfois, ces témoignages peuvent sembler un peu trop “scriptés” ; mais ils aideront à convaincre d’autres cibles.

Dribbble est l’une des entreprises BtoB qui affichent des témoignages clients sur son site web.

90% des consommateurs lisent des avis en ligne avant d’acheter un produit. Vous pouvez regrouper ces avis directement sur votre site Internet grâce à des plateformes comme Google ou Trustpilot. Ces avis et feedbacks sont bien souvent plus authentiques que des témoignages clients, et décrivent les bénéfices que les clients ont tiré de leur expérience dans leurs propres mots, ce qui les rend l’une des formes les plus puissantes de preuve sociale.

2. Du User Generated Content (UGC) et des campagnes de hashtag

Le fait d’accumuler les avis que vos clients ont laissé sur votre entreprise sur les réseaux sociaux (comme Instagram, TikTok, Twitter, Facebook et bien d’autres) est une autre forme de preuve sociale particulièrement efficace. C’est ce qu’on appelle le User Generated Content (ou UGC).

En organisant des campagnes de User Generated Content, les marques et boutiques e-commerce peuvent accumuler et afficher des avis Social Media dans un format visuel très attractif.

Au lieu d’un avis sous forme de texte, les internautes adorent partager des images ou des vidéos sur les réseaux sociaux ; et ce type de contenu a beaucoup plus d’impact sur vos clients potentiels que de simples notes ou textes.

Pourquoi donc ?

Car l’humain traite le contenu visuel 60000 fois plus vite que le texte.

Qui plus est, l’UGC et les campagnes de hashtag deviennent rapidement virales dans les réseaux des uns et des autres. Les consommateurs peuvent partir en quête de preuve sociale ; mais parfois, cette preuve sociale leur saute aux yeux sur Instagram ou TikTok. Et celle-ci s’avère souvent pertinente, tant les algorithmes des réseaux sociaux arrivent à prédire ce qu’une personne va aimer, en se basant sur les signaux qu’elle laisse derrière elle sur Internet.

Vivadogs, une boutique en ligne à destination des propriétaires d’animaux de compagnie, constitue un fabuleux exemple d’intégration de preuve sociale sur un site web. Avec son hashtag #vivadogs, la marque récolte et intègre des feeds Instagram sur son site, dévoilant les avis de clients satisfaits.

Besoin d’un autre exemple ? La boutique Opus Art Supplies intègre des galeries de contenu Instagram sur sa page Community, dévoilant ainsi les belles oeuvres créées par leurs clients grâce à ses produits.

En plus des réseaux sociaux, Opus Art Supplies met à disposition un formulaire de téléchargement, pour les clients qui ne sont pas actifs sur Instagram ou n’y partagent pas leurs œuvres. Avec la plateforme d’UGC Flockler, la marque modère ensuite les réponses au formulaire et via les réseaux sociaux, pour publier du User Generated Content sur son site web.

Besoin de plus d’inspiration ? Consultez ici des exemples de preuve sociale provenant d’entreprises comme GoPro, Intersport ou Jay Peak Resort.

3. Des feeds Instagram “shoppables”

Si vous gérez une boutique en ligne, il y a de fortes chances que vous soyez actif sur Instagram, et que vos clients y mentionnent votre hashtag de marque.

C’est là qu’un feed Instagram “shoppable” est intéressant pour votre e-commerce. Après avoir rassemblé les mentions de votre hashtag et de votre marque, vous pouvez taguer vos produits sur vos feeds Social Media, et les intégrer à votre page d’accueil ou vos pages produits.

Difficile d’imaginer une forme de preuve sociale plus puissante que l’exemple en photo ou en vidéo d’un client, intégré à même votre page produit.

La page d’accueil du site Sohome.nl met en avant un carrousel de ses dernières mentions Instagram.

Lorsque vous cliquez sur un post, vous trouverez immédiatement le produit de la photo, et un bouton pour l’acheter. Ou quand la preuve sociale incite directement à l’acte d’achat !

Si vous gérez un site e-commerce, découvrez comment créer des feeds Instagram “shoppables”.

Créez votre propre social wall, ou intégrez du contenu des réseaux sociaux sur votre site web, e-commerce, ou votre application.

Demandez une démo Essayez gratuitement
Essayez Flockler gratuitement pendant 14 jours